La traversée se poursuit sur les hauteurs héraultaises, oscillant autour de 1 000 mètres d’altitude d’un col à l’autre. La forêt domaniale du Somail où s’épanouissent de beaux hêtres, et les rives du lac de Vésoles méritent une halte.
 



.