Physique et technique, cette étape sait aussi réserver de beaux moments. Au terme d’un petit aller-retour, vous voilà aux moulins à vent de Faugères, bâtis au 16 e  siècle sur d’anciennes tours de guet gallo-romaines. Ils ont été restaurés dans les années 1990.
Un autre petit détour vers le village vigneron de Faugères permet de prendre des forces avant la fin de parcours.
 
LES VINS DE FAUGÈRES
Adossée  aux  reliefs  ultimes  des  monts  d’Orb,  l’aire d’appellation d’origine contrôlée de Faugères s’étend sur 2 000  hectares,  à  300  mètres  d’altitude  en  moyenne. Soumis à un climat méditerranéen sec et doux, le terroir de  Faugères  est  très  majoritairement  constitué  de schistes.  L’encépagement  en  rouge  se  compose  de mourvèdre,  syrah,  grenache,  cinsault,  carignan.  Et  c’est par son eau-de-vie, la « Fine Faugères » que la région a assis sa réputation au 19 e  siècle.