Entre  les  vignobles  de  Faugères  et  de  Saint-Chinian,  ce tronçon  n’est  pas  de  tout  repos.  Montées  exigeantes  et descentes  accidentées  se  succèdent.  Laissez  tout  de  même vagabonder  votre  regard  jusqu’aux  massifs  du  Caroux  et  de l’Espinouse.  À  l’issue  d’une  ultime  descente,  le  randonneur retrouve  l’Orb  dans  ses  gorges,  au  pont  de  pierre  de  Ceps, gage d’un frais ressourcement.
 
LE PONT DE CEPS
Avant la construction du pont, en 1870, les habitants du village, lorsqu’ils voulaient traverser l’Orb, avaient recours au service d’un passeur qui les chargeait sur un bac situé en amont du moulin à grains, actuellement en ruines. On imagine facilement l’enthousiasme soulevé par un chantier qui dura trois ans, et n’aurait pu aboutir sans la participation financière  des  villageois,  qui  fournirent  également  une grande partie de la main d’œuvre.

L’ARBOUSIER
En  automne,  vous  apprécierez  certainement  la  beauté colorée  de  ce  petit  arbre.  Également  appelé  « arbre  à fraises », l’arbousier a en effet la particularité de fleurir en octobre, tout en menant à maturité les fruits issus de la floraison  de  l’année  précédente.  Les  petites  fleurs blanches pendantes côtoient les fruits couleur de feu, qui rappellent des litchis par leur taille et leur forme. Plutôt insipide  mangée  sur  l’arbre,  l’arbouse  révèle  de  subtils arômes après préparation en gelée ou en confiture.