armoirie village saint pons




                  - La cité de marbre -






Peuplé dès la fin du néolithique, le site de Saint-Pons de Thomières connut une civilisation saint-ponaise, dont les vestiges sont exposés au Musée de la Préhistoire. Aujourd'hui chef de canton, Saint-Pons-de-Thomières est un centre administratif.
Du musée de la Préhistoire à la cathédrale, ses rues  bordées d'anciennes échoppes et de linteaux décorés vous invitent pour une visite à remonter le temps.
Le marbre extrait des carrières locales se retrouve dans toutes les étapes de développement de la ville.

A 50 kilomètres de la mer, Saint-Pons regroupe les particularités du Sidobre, du Somail et de la Montagne Noire. Siège du Parc naturel régional du Haut Languedoc, la commune a un passé qui remonte à a la Préhistoire.
A voir : l'architecture méridionale de la cathédrale, l'ancienne église abbatiale plusieurs fois remaniée au cours des siècles. Elle abrite un chœur de marbre, des stalles en noyer sculpté et des orgues réputées comme les deuxièmes de France après celles de Notre-Dame de Paris.
Egalement la tour de garde Saint-Benoît, les remparts et les pittoresques ruelles qui bordent le Jaur.
Cette rivière prend sa source à Saint-Pons-de-Thomières. Souvent explorée à la fin du XIX siècle, et même aménagée pour la visite a certaines époques, la source du Jaur a toujours été un lieu sacré. Une inscription d'origine gallo-romaine retrouvée à quelques dizaines de mètres confirme ce que la tradition locale affirme : l’église Saint-Martin-du-Jaur, située à 30m de la source, aurait succédé à un temple plus ancien. Une légende affirme même que la source est un monstre pétrifié par les dieux à qui l'on a dédié le sanctuaire. N'hésitez pas à vous balader dans le parc à proximité, dont la végétation luxuriante garde la température douce en été.







- A voir, à faire -
 

= De L’abbaye À La Cathédrale Saint Pons De Thomières
= Circuit De L’art Saint Pons De Thomières
= La source du Jaur
= La Chapelle des pénitents
= La Voie verte
= Musée de la préhistoire
Maison du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc

- Un peu d'histoire -
L'histoire de Saint-Pons-de-Thomières est connue à partir de la fondation de l'abbaye bénédictine par le comte Raymond Pons de Toulouse, en 936. L'abbaye est bâtie sur la rive gauche du Jaur et confiée à des religieux bénédictins originaire d'Aurillac. De nombreuses donations enrichissent le monastère tout au long du Moyen-Age, et lui permette de rayonner spirituellement et matériellement sur une vaste région.
La bourgade de Saint-Pons se développe alors des deux côtés de la rivière du Jaur : autour de l'église et des vastes bâtiments abbatiaux, se constitue la ville mage, fortifiée; sur la rive droite, se situe la ville moindre, avec ses propres remparts. La petite ville est un lieu de passage et d'échange commercial, sur la voie de communication entre Castres et Béziers, à la limite des territoires du comte de Toulouse et du vicomte de Trencavel.
En 1170, le monastère, et probablement une partie de la ville sont pillés par Roger de Trencavel, et subissent de graves destructions. Le conflit purement féodal, porte sur la construction de fortifications à La Salvetat, seigneurie dépendant de l'abbaye de Saint-Pons, dans un contexte de succession familiale difficile. L'église abbatiale, gravement endommagée, doit être reconstruite
 et fortifiée.


- Mairie -


Tel : 04 67 97 39 39
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ouverture : Du Lundi au Vendredi : de 08h30 à 12h00 de 13h45 à 17h30


st pons de thomieres