mouflon 3En France, le Mouflon de Corse a été introduit dans plusieurs Parcs Nationaux et réserves de chasse des Alpes, des Pyrénées, du Massif Central et du Caroux après une forte régression dans son pays d’origine. Ces mesures de protection ont permis son maintien et la survie de l’espèce.

Une importation de 19 animaux dans la vallée du Vialais entre 1956 et 1960 est à l'origine de la plus nombreuse population de France, estimée aujourd'hui à plus de deux mille individus.

Le Mouflon est un mouton sauvage. Le mâle porte deux épaisses cornes (de 85 cm à 125 cm) enroulées en spirale vers l'arrière, pour un poids de 5 à 13 kg. Des anneaux de croissance permettent de déterminer son âge. Chez la femelle elles sont courtes (15 cm) et recourbées vers l'arrière ou totalement absentes.

La vitesse de pointe des mouflons méditerranéens peut atteindre 60km/h. Ce sont des animaux très rapides à la course, et très musclés. Ils ont une longévité estimée à 15 ans.

Les massifs Caroux-Espinouse, avec leurs grandes étendues de landes, peu enneigées en hiver et entrecoupées de milieux forestiers variés, est le lieu de vie idéal pour le mouflon qui aime les terrains dégagés à sol sec et caillouteux, escarpements, forêts claires.

La base de son alimentation est composée de plantes herbacées, graminées, jeunes pousses, feuilles, fruits et aussi de châtaignes, glands et baies.

Les mouflons s'accouplent d'octobre à décembre. Après 5 mois de gestation, la femelle donne naissance à un seul « agneau » - exceptionnellement 2 - qu'elle allaite 6 mois. Il reste ensuite avec la harde maternelle qu’il quitte dans sa 2ème année, si c’est un mâle. La maturité sexuelle des femelles est atteinte à 8-9 mois.

Les mouflons vivent généralement en petit groupe familial de cinq à trente individus. En France, la chasse est réglementée et permet la régulation de l’espèce.